Asie & Pacifique

Birmanie : AFD International condamne le jugement de 18 mois de résidence surveillée à l’encontre de l’opposante Birmane Aung San Suu Kyi

Après plusieurs renvois du procès, le prononcé du verdict a été rendu ce mardi le 11 août a l’encontre de l’opposante Birmane Aung San Suu Kyi. La lauréate du prix Nobel de la paix 1991 a été condamnée à trois ans de prison et de travaux forcés. La peine a été commuée en 18 mois de résidence surveillée à son domicile de Rangoun.

Ce jugement, qui a suscité des réactions indignées de la communauté internationale, risque d’isoler plus encore le régime birman, accusé de vouloir écarter Aung San Suu Kyi de toute activité politique à l’approche des élections de 2010.

Face à ce jugement abusif, l’AFD condamne avec force cette situation et demande la libération immédiate de Mme Aung San Suu Kyi ainsi que de tous les prisonniers d’opinions détenus dans les prisons de la junte militaire Birmane.

AFD demande aussi la libération de Mr. John Yettaw, condamné pour avoir rendu visite à l’opposante, en résidence surveillée.

AFD appelle toutes les forces vives de la société civile, les ONG, l’UE, et les Nations Unies de déployer tout les moyens de pression utile et respectueux du droit et des conventions internationales, pour aider à la libération de Mme. Aung San Suu Kyi.

AFD International
Département Asie
Bruxelles, Belgique


Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer