Moyen Orient & Afrique du Nord

Emirats Arabes Unies : AFD International exige des autorités émiraties la libération immédiate du citoyen marocain Abdelhay NEJJARI

L’internement forcé du citoyen marocain Abdelhay NEJJARI en clinique psychiatrique sur ordre des autorités Emiraties début janvier 2018 est un acte illégal. Il est contraire aux engagements internationaux des Emirats arabes unies.

Cette décision est survenue après que la victime ai publié plusieurs vidéos dans lesquelles elle expose les conditions inhumaines dans lesquelles vivent plusieurs agents de sécurité d’une entreprise émiratie de sécurité privée au sein de laquelle elle est employé.

De plus, lors d’une communication téléphonique avec l’épouse de Monsieur Abdelhay NEJJARI, AFD International a reçu confirmation des mauvais traitements qui lui sont infligés au sein de l’établissement psychiatrique ainsi que de sa mise sous traitement médical par la contrainte présentant de graves risques pour sa santé.

AFD International suit de près ce dossier et exige que les autorités émiraties :

– Libèrent immédiatement Monsieur Abdelhay NEJJARI et le dédommagent pour le préjudice subi.

– Régularisent sa situation sociale et le laissent jouir, ainsi que ses collègues, de l’ensemble des droits qui sont les leurs conformément au Code du travail émirati et à la législation internationale.

– Lui remettent son passeport et le laissent libre de se déplacer.

– Respectent leurs engagements internationaux concernant les droits des travailleurs étrangers, et réforme d’urgence le Code du travail émirati afin de l’harmoniser avec le droit international du travail qui régit les droits des travailleurs étrangers.

Département Moyen Orient et Afrique du Nord
AFD International
21 Janvier 2018

Articles similaires

Fermer