Europe & Asie Centrale

Stéphane Hessel, cet homme qui parlait du cœur aux cœurs nous a quitté

Par Youssef Chihab, AFD International [1]

C’est avec une grande peine que nous avons appris le décès d’un grand monsieur. En effet Stéphane Hessel s’est éteint dans la nuit du 26 au 27 février, il avait 95 ans. Cet homme de principe s’est battu, sa vie durant, pour que la dignité humaine soit sauvegardée. Son engagement pour la Palestine ces dernières années dans le cadre du Tribunal Russel en est une preuve évidente.

Résistant d’origine juive, il fut déporté et torturé durant la seconde guerre mondiale. Il était la dernière plume encore vivante de la « Déclaration Universelle des droits de l’homme ». Cette déclaration chère à ses yeux, était son leitmotiv. Fidèle à son engagement et malgré son âge avancé, il n’a eu de cesse de sensibiliser les nouvelles générations à s’engager, à leur tour, dans la sauvegarde de principes nobles, comme la dignité humaine. Il a, en 2010, écrit un pamphlet sous le titre « INDIGNEZ VOUS ! » Ce petit livre de 30 pages s’est vendu par millions à travers le monde, dans lequel chaque lecteur y trouvera sans conteste un cri du cœur aux cœurs. C’est un appel à la mobilisation des jeunes et des moins jeunes contre l’indifférence, l’impunité et les travers de nos sociétés modernes ; un appel à se lever, à résister, fier et chargé de principes universels. Résistant dans l’âme, il n’eut de cesse de nous appeler à nous ériger contre les logiques de guerre et de colonisation de certains Etats, à contrer tous les extrémismes qu’ils soient économique ou idéologique. Il appelait les femmes et les hommes à devenir des acteurs de changements qui refusent la fatalité et d’être alerte face à toutes les injustices quelle qu’elles soient. Il a donné un nom à cette noble posture, « l’insurrection pacifique » et ceci est lourd de sens, pour nous militants des droits de l’homme qui sillonnons le monde pour dénoncer des situations de dénis de droit, pour être la voix des sans voix !

Des milliers de femmes et d’hommes ont répondu à cet appel, à travers la planète, que ce soit les “indignés”, les “Occupy Wall street”, le mouvement “In­di­gnados” ou les mouvements qui ont bousculé les dictatures d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Tous ont puisé dans ce réservoir alimenté par ces grands hommes chargé de principes nobles.

Aujourd’hui, l’un d’eux, nous a quitté, nos pensées vont à ses proches et à tous ces indignés partout dans le monde, qui se sont retrouvés un jour en phase avec les idées de cet homme. Pour notre part, nous faisons « nôtres » ces grands principes partagés par tous les grands hommes qui ont marqué l’histoire de l’humanité.

Je clôture cet humble témoignage en lui donnant la parole « A ceux et celles qui feront le XXI siècle, nous disons avec notre affection.  “Créer c’est résister.  Résister c’est créer.” » [2]

Bruxelles, le 27 février 2013

[1] Organisation des droits de l’homme, https://www.afdinternational.org

[2] Stéphane Hessel, Indignez-vous, 2010, p13

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer