Europe & Asie Centrale

France : Annulation d’un colloque sur l’islamophobie

AFD International tient à marquer son inquiétude face aux pressions exercées sur l’université Lyon 2 qui a annoncé cette semaine l’annulation d’un colloque qui devait traiter de la question de la lutte contre l’islamophobie. Ce n’est pas le premier colloque sur l’islamophobie à se tenir au sein de cette université. Une première journée d’étude avait été organisée en partenariat avec l’Institut supérieur d’Etude des religions et de la laïcité (ISERL) le 5 mars 2016. Le thème était « Islamophobie, le poids des mots, la réalité des maux ». À l’époque, nulle polémique.

Contrainte d’annuler cet évènement, la présidence de Lyon 2 a précisé dans un communiqué s’être sentie obligée de l’annuler ! C’est, en effet, suite à des pressions exercées  par un certain nombre de personnalités et d’associations connues pour leurs positions ouvertement islamophobes,  que l’université a pris cette malheureuse décision. Nous considérons que vu la montée de l’islamophobie et des actes antimusulmans partout dans le monde, ce type d’initiatives devraient être encouragées et non pas interdites. Les détracteurs de ce colloque ont invoqué la non pertinence de certains des intervenants. Il est, selon nous, attentatoire aux libertés académique et d’expression,  et contre-productif d’empêcher ces organisations, militants de terrain et universitaires  de faire état de leur réflexion et point de vue au sein d’une institution académique. L’université doit rester un espace de  recherche et de débat scientifiques, et de dialogue contradictoire.

Nous condamnons sans aucune réserve toute forme d’appel à l’interdiction de tels événements car cela constitue un acte de censure et une atteinte majeure à la liberté d’expression.

Nous prions instamment l’université Lyon 2 de ne pas céder à de telles manœuvres  de censure qui vont à l’encontre même de ses valeurs.

Nous appelons également les autorités françaises à tout mettre en œuvre pour combattre de façon égale tous les racismes et plus particulièrement ici en l’occurrence l’islamophobie qui prospère sous couvert de principes dévoyés.

AFD International
Département Europe
Bruxelles
7/10/2017

Articles similaires

Fermer