Europe & Asie Centrale

AFD International célèbre la Journée internationale des femmes.

Comme chaque année, le 8 mars, nous célébrons la Journée internationale des Femmes, initiative soutenue par l’Organisation des Nations Unies.
L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté en date du 18 décembre 1979, la Convention sur l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard des femmes afin de contribuer au respect des droits des femmes au même titre que leurs homologues masculins.

Puis en 1910, il a été proposé de célébrer pour la première fois, la journée des femmes qui a revêtu un caractère international, afin de rendre hommage au mouvement en faveur des droits des femmes et de l’obtention du suffrage universel.

Ce n’est qu’en 1975, que la date du 8 mars a été instaurée par l’ONU et ce, à l’échelle internationale.

Actuellement, l’ONU s’est inscrit dans un projet d’égalité dans les droits des femmes, appelé « ONU FEMMES » ayant pour ambition dès 2017 « Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50 – 50 d’ici à 2030 ».

Il convient de rappeler que les États parties aux pactes internationaux relatifs aux droits humains ont l’obligation d’assurer l’égalité des droits de l’homme et de la femme dans l’exercice de tous les droits qu’ils soient économiques, sociaux, culturels, civils ou politiques.

Bien que de nombreux combats soient menés par les institutions ainsi que par des associations, nous ne pouvons que déplorer la triste réalité de ce monde dans lequel vivent les femmes.

Les inégalités se trouvent également dans les pays dits « développés » à commencer par les inégalités salariales. En effet, à travail égal, salaire inégal pour les femmes. En outre, les femmes ont plus de difficultés à accéder à des postes à responsabilités ainsi qu’à être présentes au sein des conseils d’administration et dans la sphère politique. On parvient difficilement à instaurer la parité dans certains secteurs d’activités.

Tandis que sur d’autres continents, les discriminations sont de tout ordres…des jeunes filles n’ont pas accès aux études et sont victimes des pires sévices plus particulièrement dans les endroits où les conflits armés sont présents (prostitution, traite des êtres humains…)

Les États parties s’engagent à prendre toutes les mesures appropriées pour éliminer la discrimination à l’égard des femmes dans le domaine de l’emploi, des soins de santé et dans les rapports familiaux…

Cette année, AFD International souhaite, à travers quelques photos de l’artiste Sophie Timsit, mettre à l’honneur les femmes.

AFD international défend fervemment les droits des femmes et dénonce tous les actes de discrimination commis à leur égard.

AFD International
HQ, Bruxelles
Bruxelles

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer