Conférences & Débats

Tunisie : AFD International au Forum Social Mondial 2013 à Tunis

AFD International a participé au Forum Social Mondial qui s’est déroulé à Tunis cette année. Ce fut pour elle l’occasion d’aller à la rencontre du peuple tunisien qui, deux ans après la révolution, cherche toujours ses marques. Ce fut également un moment exceptionnel de partage et d’échange avec des dizaines d’ONG’s venues des quatre coins de la planète. Cette rencontre est la première du genre dans le monde arabe et la chute de la dictature du clan Ben Ali y est pour quelque chose. D’autres pays arabes ont, par le passé, étudié l’idée d’organiser le Forum Social Mondial, mais la nature des régimes en place fait qu’ils n’ont jamais pu accueillir une telle activité. S’ouvrir à un évènement de cette ampleur doit faire peur à tous ces régimes où les droits de l’homme ne font pas bon ménage. Il est vrai que le slogan « un autre monde est possible » pourrait donner des idées à certains.

Séjourner quelques jours dans le pays qui a vu naitre les printemps arabes, nous a permis de rencontrer des citoyens tunisiens de toutes tendances, des militants, des ONG’s locales et leur écho est majoritairement positif, un vent de liberté sans limite a pris la place à des années de dénis de droits. Mais nous ne sommes pas dupes et il est difficile de nier que du travail reste encore à faire. Les militants des droits de l’homme locaux nous ont rappelé combien les conditions de détentions laissent encore à désirer, que des cas de tortures sont encore rapportés par des victimes, que l’appareil sécuritaire et la justice restent gangrénés par la corruption.

Pour notre part, au sein de l’AFD International, nous sommes conscients que des décennies de dictatures ont laissé des traces profondes et qu’il faudra du temps pour débarrasser les différentes structures liées à l’Etat des anciennes pratiques héritées du régime de Ben Ali.

Pour ce qui concerne notre participation cette année à travers deux tables rondes, cela fut l’occasion de faire un constat de la situation des droits de l’homme dans le monde arabe et le choix s’est porté, d’une part, sur les pays qui ont connu des changements de régimes et qui tentent de construisent des Etats démocratiques ; d’autre part, des pays qui ont connu des soulèvements sans pour autant avoir connu de chute de régime. Les intervenants venus d’Europe, du Maroc et d’Iraq, nous ont dressé un portrait assez terne de la situation même si des avancées non négligeables sont constatées dans les pays comme la Tunisie et l’Egypte.

Une seconde conférence avait pour thème : « Quel est le rôle de la société civile dans le processus de changement dans le monde arabe, après les « Printemps arabes». Ce fut l’occasion d’entendre des points de vues d’acteurs de terrains venus de France, Tunisie, Maroc, Belgique, Jordanie et issus des mouvements altermondialistes, du monde du cinéma, du monde académique et du monde des droits de l’homme. L’échange avec la salle nous a permis d’approfondir plus encore la question.

Département MENA
AFD International
HQ-Offices, Bruxelles

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer