Europe & Asie Centrale

Belgique : Violences policières à l’encontre d’un citoyen slovaque à l’aéroport de Bruxelles-Charleroi

AFD International dénonce le meurtre de l’entrepreneur Josef Chovanec par des agents de la police aéroportuaire de l’aéroport de Bruxelles-Charleroi dans la nuit du 23-24 février 2018 et dévoilé dans le courant de ce mois d’aout 2020, soit deux années après les faits.

Le citoyen Jozef Chovanec, âgé de 38 ans, et de nationalité slovaque, a été appréhendé par les autorités aéroportuaires alors qu’il embarquait dans un avion à destination de la Slovaquie le 23 février 2018. Selon les autorités, celui-ci n’avait pas de titre de transport et il aurait donc été arrêté pour cette raison. Une fois dans la cellule, Jozef Chovanec se serait mis à se cogner la tête contre les murs, chose que l’on peut constater en visionnant la caméra de surveillance. Ce que nous pouvons également constater sur les images de la caméra de surveillance est que les agents se sont introduits dans la cellule et après l’avoir maitrisé, l’ont écrasé de tout leur poids jusqu’à ce que Jozef Chovanec meure étouffé, ce qui nous rappelle les décès de George Floyd en mai 2020 aux Etats-Unis et de Cedric Chouviat en janvier 2020, morts dans des conditions similaires.

Deux éléments sont particulièrement graves dans cette vidéo : d’une part, une des agents apparaît faisant un signe nazi en levant le bras, ce qui est inacceptable au sein de la police qui se doit d’être irréprochable et d’autre part, les agents apparaissent en train de sourire alors que la victime est sur le point de mourir quelques minutes plus tard.

Nous demandons qu’une enquête soit diligentée et que toute la lumière soit faite sur les conditions de cet homicide et que les responsables soient poursuivis. Cet événement déplorable confirme une fois de plus les allégations rapportées par un grand nombre de victimes de violence ou de propos racistes.

L’utilisation disproportionnée de la violence et les actes racistes sont des fléaux qui ne peuvent être tolérés au sein des institutions policières ou de la justice.

AFD International appelle les autorités judiciaires à mettre tout en œuvre pour éradiquer toutes les formes de racismes et de discriminations en son sein.

AFD International
Département Europe
Bruxelles
23/08/2020

 

Tags

Articles similaires

Fermer
Fermer