Europe & Asie Centrale

Biélorussie : AFD international appelle à l’arrêt des violences et à la transparence concernant les élections présidentielles.

Cela fait aujourd’hui plus de 15 jours que les manifestants biélorusses descendent dans la rue pour réclamer le départ du président Alexandre Loukachenko au pouvoir dans ce pays depuis 1994 (26 ans).

C’est suite aux résultats des dernières élections présidentielles que le 9 aout 2020 les citoyens biélorusse sont sortis massivement pour contester l’annonce de la victoire du président sortant Alexandre Loukachenko avec plus de 80% de voix. Ce sont des dizaines de milliers de manifestants qui ont scandé « PARS » dans les rues de la capitale Minsk et d’un très grand nombre de villes à travers le pays. Se sont joints aux manifestants, un très grand nombre d’ouvriers qui ont délaissé leur outil de travail pour s’unir aux manifestants et marquer leur colère face au régime de Loukachenko. S’en sont suivis des violences d’une extrême gravité à l’encontre des manifestants, plusieurs journalistes ont été arrêtés et battus par la police. Plus de 7000 manifestants ont été privés de liberté et on dénombre à ce jour deux morts !

AFD International appelle les autorités biélorusses à :

  • Mettre un terme à toutes oppressions vis-à-vis des manifestants.
  • Libérer les manifestants pacifiques ainsi que tous les journalistes ou opposants.
  • Mettre toute la lumière sur le déroulement des élections présidentielles et le cas échéant organiser de nouvelles élections.
  • Permettre aux journalistes de pratiquer leur métier sans restriction aucune.

AFD international
Département Europe
Bruxelles
24/08/2020

Tags

Articles similaires

Fermer
Fermer