Moyen Orient & Afrique du Nord

Maroc: AFDI International condamne l’arrestation du journaliste Souleimane Raissouni et la considère comme une arrestation arbitraire

Le journaliste Souleimane Raissouni, rédacteur en chef du journal marocain Akhbar Al-Yaoum, a été arrêté le 22 mai 2020 à son domicile à Casablanca. Selon ses proches, plusieurs agents en civil de la police nationale se sont présentés à lui sans mandat d’arrêt ni explication du motif de leur visite, ce que nous considérons comme étant en violation flagrante de la constitution et du droit marocain. M. Raissouni n’a reçu aucune assignation ni de la part de la police, ni de la part des autorités judiciaire.

L’arrestation de M. Raissouni et avant lui d’un certain nombre de journalistes et blogueurs, notamment M. Tawfiq Bouachrine, M. Hamid Mahdawi, M. Abdelkbir Al-Hur et M. Mohamed Al-Asrihi, nous permet de dire que la presse est devenue une cible au Maroc, ce qui est considéré comme une violation grave de la liberté d’opinion et d’expression, et est une violation des obligations internationales du Maroc dans le domaine des droits de l’Homme.

Face à cette arrestation arbitraire, AFD International appelle les autorités marocaines à libérer Souleimane Raissouni, et à ne pas utiliser l’état d’urgence sanitaire pour justifier l’attaque contre les droits fondamentaux des citoyens et restreindre la liberté de la presse et d’opinion.

Nous les invitons également à respecter les principes constitutionnels et leurs obligations internationales en matière de liberté de la presse et d’expression.

Abdelmajid Mrari
Département MENA
AFD International
23 mai 2020

Articles similaires

Fermer
Fermer