Europe & Asie Centrale

Europe : Communiqué à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

La journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, célébrée le 25 Novembre de chaque année, est l’occasion de rappeler tous les progrès qui restent à réaliser en matière de protection de la femme.

Selon l’Organisation des Nations-Unies, 35% des femmes dans le monde ont subi des violences physiques et/ou sexuelles de la part d’un partenaire intime ou des violences sexuelles de la part d’une autre personne, à un moment donné de leur vie.

La libération de la parole de certaines femmes victimes à travers certaines campagnes comme #metoo ou #balancetonporc nous satisfont dans la lutte contre l’impunité d’actes de violences sexuelles, mais les chiffres montrent cependant que beaucoup de travail reste à faire. Notre rôle en tant qu’ONG des droits humains est d’accompagner la société civile dans cet élan d’émancipation face à ces maux qui rongent notre société.

En France par exemple, une femme est tuée tous les deux jours et un femme est violée chaque sept heures. Ces chiffres sont alarmants quant à la situation de la femme et l’urgence que la société et l’institution judiciaire doive veiller à la protéger.

Enfin, alors qu’il y a quelques jours nous avons célébré la journée internationale des droits de l’enfant, nous rappelons que les femmes et les enfants sont les premières victimes des nombreux conflits armés dans le monde et notamment au Yémen, en Syrie ou encore en Palestine.

Donc, à l’occasion de la journée International des droits humains, AFD International :

1- Soutient l’initiative #OrangeDay de la campagne « Tous UNiS pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes », lancée par l’Organisation des Nations-Unies.

2- Participe à la grande marche « Nous toutes », organisée le 23 Novembre à Paris et le 24 novembre à Bruxelles, pour dire « STOP aux violences faites aux femmes ».

3- Est attentive aux propositions qui seraient issues du grenelle des violences conjugales initié par le gouvernement français, en espérant que les mesures prises participent réellement à la réduction du nombre de violences sexuelles.
AFD International
Bruxelles

Articles similaires

Fermer
Fermer